Allocution d'investiture du Président de l'AIENR

Monsieur le Directeur de l’Economie Verte, représentant Monsieur le ministre de l’Environnement de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, Parrain de la cérémonie ;

Monsieur l’inspecteur général, représentant monsieur le ministre des mines du pétrole et de l énergie ;

Monsieur le président du conseil d’administration de CI-ENERGIES

Monsieur le Directeur Général du Développement Durable

Monsieur le directeur des énergies renouvelables

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités en vos rangs et grades respectifs,

Je voudrais avant tout propos, en ma qualité de président du bureau exécutif de l’AIENR, et au nom de tous les membres ici présents, ainsi que de nos collaborateurs et partenaires, à savoir : l’Alliance pour l’électrification rurale(ARE) l’institut pour le développement (IPD), SCHNEIDER Electric, SOGELUX, DIFFUSELEC et de l’Agence pour le développement des entreprises en Afrique (ADEA), vous exprimer toute notre gratitude pour votre présence massive témoignant de votre soutien à notre engagement ainsi qu’ à la délégation économique conduite par l’ADEA. Soyez en remerciés.
Particulièrement, nous adressons nos vifs et sincères remerciements, à monsieur le ministre de l’environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable qui a bien voulu accepter de parrainer la dite manifestation, ainsi qu’à monsieur le ministre des mines du pétrole et de l’énergie représenté à la dite cérémonie.
Mesdames et Messieurs,
A cette même tribune, je vous informais le jeudi 04 avril 2013 que le paysage associatif Ivoirien venait de s’enrichir, car ce jour là, des opérateurs du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de cote d’ivoire que nous sommes, épousant l’adoption des solutions énergétiques durables, venions de porter sur les fonds baptismaux l’Association Ivoirienne des Energies Renouvelables qui a pour but de contribuer à la promotion et au développement de l efficacité énergétique et des énergies renouvelables en cote d’ivoire..
Oui, nous avions pris cette importante initiative parceque La communauté mondiale à besoin de réduire l''importance du carbone dans le mix énergétique pour freiner le réchauffement planétaire.
J’avais insisté sur le fait que les ressources de la terre étaient en train d’arriver à leur fin et nous devons les aider. Or vent, soleil, eau, végétaux, partout dans le monde, ces ressources naturelles peuvent devenir énergie.
Les énergies renouvelables comme son nom l’indique, sont renouvelables et donneront un « souffle » à notre planète.
Les défis climatiques et énergétiques qui s’imposent à nous, ont engagé des processus irréversibles et une évolution forte de nos modes de consommation. Transport, bâtiment, industrie, tous les secteurs d’activités sont désormais concernés par l’efficience énergétique.
Parvenir à cette efficience énergétique globale à l’échelle de notre pays ou de notre continent passera forcement par une multitude d’initiatives locales, ou chaque secteur, chaque acteur, apportera sa contribution
" L’énergie est la clef de la croissance économique et sociale. Les besoins sont extraordinaires et en augmentation dans le monde, quand parallèlement les ressources non renouvelables pour la produire se réduisent.

Deux milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’électricité. Pourtant, l’électricité n’est pas un simple service de confort. Elle permet également d’avoir accès à l’eau potable, à des services de soins plus efficaces, favorise la croissance des activités artisanales ou industrielles et l’information des populations via la radio ou la télévision. L’énergie joue un rôle primordial pour accélérer le développement des pays les plus pauvres du monde. Or, ces pays consomment principalement des énergies d’origine fossile, dont les prix ne cessent d’augmenter. De plus, leur impact sur l’environnement et le changement climatique a été clairement établi depuis la conférence de Kyoto en 1997.
L’énergie, nécessaire à tous les domaines de la vie quotidienne, devient de plus en plus chère, rare et polluante. Un nouveau modèle de production et de consommation doit émerger.
Le moment présent est donc une opportunité exceptionnelle de faire preuve d’imagination, de trouver comment satisfaire les attentes en consommant moins de ressources, en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre et en minimisant les risques.
La réponse logique passe inévitablement par la maîtrise énergétique et par le développement des énergies renouvelables dont l’AIENR s’est assignés comme objectifs, en engageant ses entreprises membres vers une transition énergétique, qui est le passage d’une société fondée sur la consommation abondante d’énergies fossiles, à une société plus sobre et plus écologique. Cela revient à dire qu’il faut concrètement faire des économies d’énergies, optimiser nos systèmes de production et utiliser le plus possible les énergies renouvelables. Aller vers un modèle énergétique qui permette de satisfaire de manière durable, équitable et sure pour les hommes et leurs environnements, les besoins en énergies des citoyens et de l économie ivoirienne dans une societé sobre en énergie et en carbone. En somme c’est un nouveau modèle à inventer : plus juste, porteur d’emplois et d’activités économiques car Les enjeux de la transition énergétique sont triples :

Écologiques : réduire nos émissions de gaz à effet de serre et maîtriser l’ensemble des impacts environnementaux et sanitaires
Économiques : réduire notre dépendance énergétique, gagner en compétitivité et créer de l’emploi
Social : maîtriser le prix de l’énergie pour lutter contre la précarité énergétique Pour un nouveau choix de société
La situation actuelle nécessite donc de développer des énergies alternatives ayant un impact limité sur l’environnement. Aujourd’hui, l’usage des technologies utilisant les énergies renouvelables en milieu rural est compétitif face aux solutions conventionnelles. Leur mise en œuvre peut bénéficier aux pays du Sud largement dotés en sources d’énergies renouvelables diverses. La cote d’ivoire doit s’inscrire donc dans un cadre international favorable, pour répondre à la hausse des coûts des énergies fossiles et à leurs impacts sur le changement climatique.
Même si le contexte en cote d’ivoire évolue lentement, les exigences de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique et l’envol du cours du pétrole les rendront de plus en plus compétitif.
Le défi de l’énergie est donc avant tout celui de l’intelligence. Mettre de l’intelligence dans nos usages, dans nos territoires, dans nos modes de vies. Repenser l’organisation de nos villes, de nos entreprises, de nos réseaux. Rendre chacun acteur de cette transition énergétique par de nouveaux comportements et un usage différent des ressources qui l’entourent.
L’énergie solaire par exemple est une évidence par son abondance, sa propreté et sa totale absence de risque lors de son utilisation et doit entrer dans le mix énergétique Ivoirien de manière plus significative. Ce postulat impératif permettra le développement d’une expertise Ivoirienne, exportable dans toute la sous région, comme d’autres moyens de production le furent dans le passé.
L’AIENR doit donc être le reflet de cette expertise, de cette envie et de l’engagement de ses membres pour faire aujourd’hui, pour les générations présentes, les changements nécessaires au développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.
Mesdames et Messieurs, voici les raisons qui nous ont emmenés à mettre à l disposition de la cote d’ivoire un important instrument de développement qui est l’AIENR pour permettre à chaque ivoirien de trouver près de chez lui un professionnel compétant pour lui installer un système d énergies renouvelables et d’efficacité énergétique.

Notre programme d’actions validé par un atelier qui a précédé la dite cérémonie de lancement a défini les grands axes suivants :

Organisation de sessions de formations en faveur des professionnels dans les domaines de l’efficacité énergétique, des Energies Renouvelables et de l’Eco-construction et aussi pour Aider aux reconversions professionnelles (salariés, demandeurs d’emploi…), Former des professionnels de l’éco-bâtiment afin de répondre aux enjeux de performance énergétique et de relever les défis environnementaux d’aujourd’hui.
actions de sensibilisation tournées principalement sur les thèmes de mise en conformité des installations électriques, des économies d''énergies, la maîtrise de l''énergie, le développement des énergies renouvelables et l''éco-consommation au travers de notre participation à des salons, des conférences, des visites de sites, des expositions...,et l’organisation de divers ateliers et séances de formations
l''accompagnement des professionnels ainsi que des maîtres d’ouvrage pour le développement de projets collectifs publics ou privés avec une aide à la décision et un appui technique et économique, ainsi que la participation de l’AIENR à l''élaboration de politiques territoriales.
Mise en Place d’un Espace INFO➜ÉNERGIE AIENR pour les Conseils gratuits, neutres et indépendants pour les particuliers
l’amélioration de l’efficacité énergétique dans les bâtiments et dans l’éclairage public, ainsi que la prise en compte de l’environnement pour la détermination d’une série d’actions prioritaires, notamment par la promotion des opérations de démonstration et l’Information des particuliers à travers les espaces « Info Energie »
l’ atteindre des objectifs « Economie d’Energie à l’horizon 2020 qui passe par l’amélioration de l’Efficacité Énergétique dans l’ensemble des secteurs consommateur d’énergie et émetteur de gaz à effet de serre, ainsi que le développement et le déploiement des Énergies Renouvelables.
Contribuer à fixer les orientations de la politique énergétique, et l’intérêt du développement des énergies renouvelables, pour répondre à un double enjeu : celui de la réduction de la dépendance énergétique de la CI et de la réduction de l’émission des gaz à effet de serre
Contribution à la mise en œuvre des stratégies de développement Durable et des politiques publics d’énergie et l’environnement.
Apporter des solutions aux entreprises, aux collectivités et aux citoyens par la promotion de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables, pour ainsi agir pour favoriser les changements de comportement individuels et collectifs dans le but de contribuer activement au développement durable
Mise en œuvre de la maison des énergies, qui sera une véritable vitrine pour la mise en œuvre de l efficacité énergétique, des énergies renouvelables et des principes de l''éco-construction.
Pour la réalisation de ses actions, l’association rencontrera et informera l’état, les parlementaires et les médias de ses activités, et s’assigne les missions suivantes :

I- REPRÉSENTER LES PROFESSIONNELS DES ENERGIES RENOUVELABLES et de l'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

En étant en contact permanent avec les responsables politiques, les cabinets ministériels et l’administration pour défendre les intérêts de la profession.
Le fait de regrouper l’ensemble des acteurs des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique, nous permettra d’être reconnu comme un partenaire des pouvoirs publics.
Solliciterons aussi de siéger au sein des instances collégiales publics, ou on représentera la profession (celle des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique)

II- ANIMER ET STRUCTURER LE SECTEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES et de L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

  • Solliciterons d’être présent dans les instances de normalisation de tout ce qui concerne les Energies Renouvelables et l’Efficacité E
  • Etre un interlocuteur dans le domaine du bâtiment pour sensibiliser à l’intégration au bâti

III- METTRE EN RÉSEAU ET INFORMER SES ADHÉRENTS

Susciter des comités techniques actifs dans les Energies Renouvelables et l’Efficacité Énergétique, ou s’élaboreront les propositions de la profession.au delà des réunions de comité, l’association mettra à la disposition de ses adhérents les services suivants :

  • des flashes info détaillés sur l’évolution du cadre réglementaire envoyé en temps réel et par mail
  • information sur l’évolution des marchés

IV- COMMUNIQUER ET PROMOUVOIR LES Energies Renouvelables et l’Efficacité Énergétique

L association entretiendra avec la presse des relations étroites (communiqués, conférences de presse, voyages de presse)
Une fois par an l association organisera un événement (colloque, salon, forum,…) qui accueillera les acteurs du monde politique, de l’énergie, de l’environnement et des medias
Y seront conviés :

  • les responsables politiques
  • les responsables des grandes industries énergétiques et des experts de la CEDEAO et de la commission de L’Union Européenne.
  • Des journées techniques seront aussi organisées par moments
  • Messieurs les représentants des ministres,« « L’objectif majeur de son excellence monsieur le président de la république étant de faire de la cote d’ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 » », pour nous inscrire dans cette dynamique des actions gouvernementales, je réitère ici que nous prenons l’engagement de porter la cote d’ivoire au premier rang, en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique par nos actions dans toute la région ouest africaine.

Je vous remercie